Ambassadeur du nouveau hip-hop

[Interview] Big Sean de passage à Paris

1 janvier 2013 . Pas de commentaire
By Arnaud, in US Side

Après plusieurs heures confortablement installé dans un avion à manger des crumbles aux myrtilles, Big Sean est désormais bien loin de sa « Hometown ». Tête montante de la ville de Detroit, Sean Anderson représente cette nouvelle génération de rappeurs qui revendique une certaine élégance et un savoir-vivre. « I’m a fancy boy » nous a-t-il lui-même déclaré pendant notre courte entrevue. Entrevue durant laquelle nous avons pu lui poser quelques questions autour de ses projets futurs ainsi que sur sa place au sein du label de Kanye West : G.O.O.D Music.

Ton album et celui de G.O.O.D MusicPour Hall of Fame, attendez-vous à quelque chose d’excellent, de très bien accordé. Des productions géniales et des gros featurings. Je serai à mon meilleur avec de nouveaux concepts. Tout sera nouveau. Quant à Cruel Winter, je sais pas ce que je peux dire… Bon, je vais vous le dire, Cruel Winter existe bel et bien. Quand vous l’aurez ? Je sais pas. Si je suis dessus ? Je le suis, avec d’autres membres de G.O.O.D. C’est le prochain projet du label, vous l’aurez bientôt.


« Il m’arrive de rester en studio pendant vingt heures »


Dans « Clique » tu dis « My crew deeper than Wu-Tang »… Ouais ! J’ai le sentiment qu’on a un réel impact. On est beaucoup et on assure tous les arrières des uns et des autres. C’est vraiment une super expérience d’être au sein d’une telle équipe. Je sais pas si on est vraiment « deeper than Wu-Tang » mais ça sonnait plutôt bien quand je l’ai écrit en fait (rires). Quand j’écris j’ai juste besoin de ressentir la musique. Je suis pas un genre de diva qui a besoin de bougies, de roses et toutes ces conneries. J’ai juste besoin d’attraper la vibe, peut-être boire ou fumer un petit truc. Rien de bien méchant, faut juste que je m’y mette. Il m’arrive de rester en studio pendant vingt heures, des fois quatre. Ça dépend.

 

« Suge Knight avait Death Row, Kanye a G.O.O.D Music. »


À propos de Kanye West… Kanye c’est le gars qui a braqué les projecteurs sur moi, c’est mon pote, mon grand frère. Mon mentor. J’ai beaucoup appris de lui, et je suis sûr que je lui ai appris plein de choses aussi. C’est un honneur d’être à ses côtés et de faire partie de G.O.O.D Music. Et puis tu sais, y a toute la famille : Jay-Z, Q-Tip, Pusha-T, Common, tous ces gars ce sont des légendes pour moi tu vois. Je suis fier d’être à leurs côtés. Tout comme je suis fier de faire partie du nouveau hip-hop, avec des gens comme Drake, Wiz Khalifa, J Cole, Mac Miller… Il trouve toujours un moyen de réunir la G.O.O.D Music. C’est un peu sa dynastie, son patrimoine. En même temps il fait partie d’une autre dynastie, Rocafella, mais il fait toujours en sorte de qu’on se réunisse comme une famille, il ramène tout le monde. Je m’éclate avec Common, Pusha-T, John Legend et les autres. Il s’assure qu’on soit toujours à l’aise ensemble, comme une famille. Puff a Bad Boy, Suge Knight avait Death Row, Kanye a G.O.O.D Music.


Image de prévisualisation YouTube

Arnaud Sommie
@somesta

Aucun Commentaire